- MJ -

Créer un PDF Recommander Imprimer

signature chez epic et scission de jermaine

Signatures chez Epic et scission de Jermaine

Voting
(0 votes)
Après Dancing Machine, les Jackson Five se sentent de plus en plus frustrés par le label Motown et se plaignent de ne pouvoir choisir ni leurs morceaux ni leurs instruments. Joe Jackson, longtemps manager du groupe, se plaint également d'avoir perdu son influence au profit de Berry Gordy, président de la Motown. Les membres du groupe estiment par ailleurs que les royalties perçues ne sont pas assez importantes au regard de leur succès. Tous ces éléments d'insatisfaction les forcent à annoncer, en juillet 1975, qu'ils quittent la Motown à la fin de leur contrat, en mars 1976. Au même moment, ils signent un nouveau contrat avec Epic Records, un label fondé par CBS Records(qui est racheté plus tard et devient une filiale de Sony Music). Cette séparation est douloureuse pour le groupe car la Motown estime qu'ils ont rompu leur contrat en signant avec Epic avant la fin de leur précédent engagement. Après un procès, la Motown conserve ses droits sur le nom Jackson Five et le groupe se renomme alors The Jacksons. La Motown se voit également attribuer le droit d'utiliser les chansons des Jackson Five dans de futures compilations. Cet épisode mène également à la perte d'un des membres du groupe puisque Jermaine, qui s'est marié avec la fille de Berry Gordy, ne suit pas ses frères chez Epic et entame une carrière solo chez Motown. Il est remplacé par le benjamin des Jackson, Randy, déjà apparu dans le groupe en tant que percussionniste[32]. À cette occasion, Michael termine également son contrat le liant à Motown en tant qu'artiste solo, et signe, lui aussi chez Epic. Mais il attend quatre ans pour enregistrer son album solo suivant.