- MJ -

Créer un PDF Recommander Imprimer

Will You Be There

Voting
(1 vote)

Will You Be There (1993):

Will You Be There est le 8ème single extrait de l'album Dangerous. Cette chanson est apparue dans le générique de fin du film Sauvez Willy.

Le clip, qui dure environ 6 minutes, est un mélange de représentation scénique, réelle et enregistrée lors de concert, et mise en scène, enregistrée pour le clip ; puis d'images archivées de Michael Jackson saluant la foule de son balcon. L'ouverture de la chanson que l'on entend sur l'album qui est une partie de la Symphonie n°9 de Beethoven en ré mineur est supprimée ; le clip démarre directement sur les chœurs, tandis que la caméra surplombe un public en délire. Afin de rendre les images plus réalistes dans l'ensemble les cris de ce dernier sont toujours présents. Dans la représentation scénique mise en scène, on peut voir Michael Jackson chanter près d'une voiture taguée, qui n'est pas sans rappeler la censure de Black or White, autre single tiré de l'album. Cette fois-ci, au lieu d'arborer des symboles de racisme, la machine est entièrement peinte de couleurs vives virant vers l'idéologie des hippies. La chanson, dont le titre peut signifier Serez-vous là ? ou Seras-tu là ?, peut être interprétée comme une question adressée soit à Dieu soit à ses fans. Si la présence d'images montrant Jackson saluant la foule semble favoriser la seconde possibilité, les paroles et la tendance habituelle qu'avait Michael Jackson à inclure des messages religieux cachés dans ses chansons semblent favoriser la première. Dans l'optique d'une chanson directement adressée à ses fans, cette mise en scène pourrait paraitre ironique quand on sait qu'un mois après la sortie du single surviendra l'affaire Chandler... A la fin du vidéo clip, Jackson redit à l'identique "son discours de fin" de la chanson, a capella :"Dans nos heures les plus sombres / Dans mon désespoir le plus profond / Vous soucierez-vous toujours de moi ? / Serez-vous là ? / Dans mes épreuves / [...] Malgré nos doutes, et nos frustrations / Dans ma violence / Et mes turbulences / Malgré ma peur / Et mes confessions / A travers mon angoisse et ma douleur / ma joie, et ma tristesse / Dans la promesse d'un lendemain, jamais je ne vous délaisserai, vous serez toujours dans mon cœur." C'est alors qu'un ange, en guise de conclusion, descend du ciel pour l'étreindre.

Le clip a été réalisé par Vincent Paterson.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.